La pluralité de l’héritage traditionnel ancestrale des frères Totin a fait d’eux des artistes pures de sources reconnues. Dans la consécration des acquis traditionnels, cultuels et spirituels hérités des ancêtres, les frères Totin ont continué à promouvoir des oeuvres ancestrales à travers des séances d’initiation afférentes à chaque divinité. Le Fâ, c’est à dire la géomantie dans sa généralité. le vodoun Sakpata Ayihölou , le Vodoun Hêvioso Agboninsou, le Vodoun Dan dans toutes ses formes, grâces et dons positifs que cela procure à l’humanité, le vodoun Lêgba avec son  rôle d’ange gardien protecteur, le vodounTôgbo et le Vodoun Hohó, la divinité des jumeaux. Cette soirée sera  le point d’honneur d’une semaine de création entre les arts numériques et les musiques et danses traditionelles. Jérôme Ettinger, producteur du BIM et beatmaker se fera la plaisir d’ajouter des sonorités électroniques accompagné par Axel Vanlerberghe, vidéaste du BIM où lui amènera  des images et scénographies des plus belles. Des ateliers de MAO et Vidéo-VJ seront proposés tous les matins à l’Institut Français.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *