Cinémas du monde, cinémas d’Afrique

L’Institut Français du Bénin offre une plongée dans le cinéma : Cinémas du Monde, Cinéma d’Afrique. L’occasion de découvrir ou de redécouvrir des œuvres majeures du 7ème art signées de réalisateurs africains d’ici et d’ailleurs. 
Une sélection de films précieux et rares qui se sont distingués dans les grandes compétitions internationales allant du Festival de Cannes au Fespaco ou encore la Berlinale. 
Ce temps fort autour du 7ème art propose un parcours pour petits et grands, s’offrant à tous les goûts dans divers lieux partenaires de l’Institut Français : Le Parking à Fidjrossé, le Centre à Abomey-Calavi, la Grande Place à Porto Novo. 
Pour le jeune public, une sélection de films d’animation adaptés d’œuvres de la littérature jeunesse : une plongée dans des imaginaires créatifs aux mille saveurs. 
Les projections seront suivies de rencontres-discussions avec des spécialistes du cinéma et des formules ciné-apéro et ciné-goûters pour poursuivre l’expérience à la Brasserie de l’IFB. 
Cinémas du Monde, Cinéma d’Afrique une invitation pour tous les publics dans divers lieux culturels et alternatifs. 

Au programme à l’IFB Cotonou :

Timbuktu de Abderrahmane Sissako avec Pino Desperado, Fatoumata Diawara, Abel Jafri, Toulou Kiki, Kettly Noël, Hichem Yacoubi, Ahmed Ibrahim, Mehdi A.g. Mohamed, Layla Walet Mohamed

Prix du jury – Festival de Cannes – 2014, Meilleur film – Cérémonie des César -2015, Meilleur réalisateur – Cérémonie des César -2015, Globe de Cristal -2015

Non loin de Tombouctou tombée sous les joug des extrémistes religieux, Kidane mène une vie simple et paisible dans les dunes, entouré de sa femme Satima, sa fille Toya et de Issan, son petit berger âgé de 12 ans. En ville, les habitants subissent, impuissants, le régime de terreur des djihadistes qui ont pris en charge leur foi. Fini la musique et les rires, les cigarettes et même le football… Les femmes sont devenues des ombres qui tentent de résister avec dignité. Des tribunaux improvisés rendent chaque jour leurs sentences absurdes et tragiques. Kidane et les siens semblent un temps épargnés par le chaos de Tombouctou. Mais leur destin bascule le jour où Kidane tue accidentellement Amadou, le pêcheur qui s’en est pris à sa vache préférée. Il doit alors faire face aux nouvelles lois de ces occupants venus d’ailleurs…

Félicité de Alain Gomis avec Véronique Beya Mputu, Claudia Gaetan, Papi Mpaka, Nadine Ndebo, Elbas Manuana, Diplome A

Grand prix du jury – Berlinale – 2017, Etalon d’or de Yennenga – Fespaco- 2017

Entourée de musiciens, Félicité chante le soir dans un bar de Kinshasa. Cette femme libre et fière voit soudain sa vie basculer lorsqu’elle apprend que son fils Samo a eu un accident de moto. L’adolescent de 14 ans doit être rapidement opéré sinon il risque d’être amputé d’une jambe. Mais pour que le chirurgien consente à l’opérer, il faut que Félicité réunisse une somme d’argent conséquente. Commence alors pour la jeune femme une course contre la montre dans les rues pauvres de ville afin de réunir la somme. Mais, entre les arnaqueurs, les mauvais payeurs et la désapprobation familiale, la quête de Félicité s’annonce très difficile…

Tilaï de Idrissa Ouedraogo avec Rasmane Ouedraogo, Cisse Ina, Barry Roukietou (Burkina-Faso, 1990)

Grand Prix – Festival de Cannes – 1990, Etalon dOr de Yennenga – Fespaco – 1991

Résumé : Saga revient dans son village après deux ans d’absence. Beaucoup de choses ont changé. Sa fiancée Nogma est devenue la deuxième femme de son père. Mais Saga et Nogma s’aiment toujours. Transgressant les lois, les deux ont une aventure. Pour le village, c’est un inceste et Saga doit mourir. Kougri est désigné pour le tuer. Celui-ci le laisse s’échapper et Saga se réfugie chez une tante, rejoint par Nogma. Ils vivent heureux jusqu’au jour où Saga apprend que sa mère est mourante. Il décide alors de retourner au village.

Pim pim Tché de Jean Odoutan avec Stéphane Soo Mango, Jean Odoutan, Teemour Diop Mambety, Aïcha Ouattara

Chimène, ravissante petite créature a tout pour retourner la tête à plus d’un. Son surnom, Pim-Pim Tché, ma sale garce, lui sied à merveille. Virtuose de l’arnaque sentimentale, à 17 ans, ayant re-re-repiqué sa classe de 5ème, elle a son bonheur en ligne de mire, passer coûte que coûte en classe de 4ème pour bénéficier de la bourse scolaire. Mais avant d’en arriver à ce paradis, il lui faut jongler avec des jobs nullement reluisants pour assurer ses petits-déjeuners, dépanner ses parents abonnés à la dèche, ruser avec son prof de maths qui est au passage son tonton paternel.

Ciné-Mômes/Ados/Ciné-Goûter

Les Malheurs de Sophie de Christophe Honoré (Adaptation du roman pour enfants écrit par la Comtesse de Ségur et publié en 1858). Avec Anaïs Demoustier, Golshifteh Farahani, Muriel Robin France, 2015, 1H45

Depuis son château, la petite Sophie ne peut résister à la tentation de l’interdit et ce qu’elle aime par-dessus tout, c’est faire des bêtises avec son cousin Paul. Lorsque ses parents décident de rejoindre l’Amérique, Sophie est enchantée. Un an plus tard, elle est de retour en France avec son horrible belle-mère, Madame Fichini. Mais Sophie va pouvoir compter sur l’aide de ses deux amies, les petites filles modèles, et de leur mère, Madame de Fleurville pour se sauver des griffes de cette femme.

Rémi sans famille d’Antoine Blossier (Adaptation du célèbre roman d’Hector Malot)  Avec Daniel Auteuil, Maleaume Paquin, Virginie Ledoyen…. France, 2018, 1H49

L’histoire retrace les aventures du jeune Rémi, orphelin recueilli par la douce Madame Barberin. A l’âge de 10 ans, il est arraché à sa mère adoptive et confié au Signor Vitalis, un mystérieux musicien ambulant. A ses côtés, il va apprendre la rude vie de saltimbanque et à chanter pour gagner son pain. Accompagné du fidèle chien Capi et du petit singe Joli-Cœur, son long voyage à travers la France, fait de rencontres, d’amitiés et d’entraide, le mène au secret de ses origines.

Aya de Yopougon de Marguerite Abouet et Clément Oubrerie (Le film est, à l’origine, une BD en 6 volumes (Gallimard, 2005) traduite dans 15 langues et adaptée par ses créateurs). Avec Eriq Ebouaney, Aïssa Maïga, Diouc Koma France/Côte d’Ivoire, 2012, 1H24. A partir de 12 ans

Fin des années 1970, en Côte d’Ivoire à Yopougon, quartier populaire d’Abidjan. C’est là que vit Aya, 19 ans, une jeune fille sérieuse qui préfère rester étudier à la maison plutôt que de sortir avec ses copines. Aya partage ses journées entre l’école, la famille et ses deux meilleures amies : Adjoua et Bintou, qui ne pensent qu’à aller gazer en douce à la nuit tombée dans les maquis. Mais les choses se gâtent lorsque qu’Adjoua se retrouve enceinte.

Prix : César du Meilleur film d’Animation – César 2014

Les Contes de la nuit de Michel Ocelot Avec Julien Beramis, Marine Griset, Yves Barsacq | France, 2010, 1H24

Tous les soirs, une fille, un garçon et un vieux technicien se retrouvent dans un petit cinéma qui semble abandonné, mais qui est plein de merveilles. Les trois amis inventent, se documentent, dessinent, se déguisent. Et ils jouent toutes les histoires dont ils ont envie dans une nuit magique où tout est possible – les sorciers et les fées, les rois puissants et les garçons d’écurie, les loups garous et les belles dames sans merci, les cathédrales et les paillotes, les villes d’or et les forêts profondes, les flots d’harmonie de chœurs immenses et les sortilèges d’un seul tamtam, les méchanceté qui ravage et l’innocence qui triomphe…

Modérateurs : Arcade Assogba / Christiane Chabi-Kaho

Hors les murs

Le Parking Cotonou | Atlantique de Mati Diop

Dans une banlieue populaire de Dakar, les ouvriers du chantier d’une tour futuriste, sans salaire depuis des mois, décident de quitter le pays par l’océan pour un avenir meilleur. Parmi eux se trouve Souleiman, l’amant d’Ada, promise à un autre. Quelques jours après le départ des garçons, un incendie dévaste la fête de mariage de la jeune femme et de mystérieuses fièvres s’emparent des filles du quartier. Ada est loin de se douter que Souleiman est revenu…

Grand Prix – Festival International du film de Cannes – France 2019, Sutherland Award – Meilleur premier film – Festival BFI du film de Londres – Royaume Uni 2019

A l’issue de la projection : Rencontre-débat avec l’association des jeunes réalisateurs du Bénin 

La Grande Place à Porto Novo | Keteke de Peter Sedufia

Dans les années 1980, le train est le seul moyen de transport reliant la banlieue et le centre-ville. Un couple, Boi et Atswei, vivant à Puna au Ghana, s’attache à mettre au monde leur premier bébé à Akete mais manque leur premier train. Une mauvaise décision les balance au milieu de nulle part. Arriveront-ils à l’heure pour l’accouchement ou risquent-ils de perdre le bébé et la mère ?

A l’issue de la projection : Rencontre-débat avec Arcade Assogba 

Le Centre – Lobozounkpka Abomey Calavi | L’Oeil du Cyclone de Sékou Traoré

Hemma Tou, une jeune avocate, fille d’une personnalité importante du pays, se voit confier la défense d’un criminel de guerre accusé d’avoir mener des attaques, des pillages, des viols et des exactions diverses. Tandis que la population réclame vengeance et des tractations politiques semblent décider de l’issue du procès, Hemma Tou lutte avec sa conscience professionnelle et le lien particulier qui s’installe entre elle et le prisonnier.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur google
Google+
Partager sur whatsapp
WhatsApp

avril 2021