Actualité

« Le Cinéma féminin pour plus de sororité » : retour sur le FIFF-Cotonou 2024

Du 20 au 24 février 2024 se tenait, à Cotonou, la troisième édition du Festival International des Films de Femmes de Cotonou, organisé par la réalisatrice béninoise Cornélia Glèlè.

Cinéma CanalOlympia Wologuèdè de Cotonou, mardi 20 février 2024 : la cérémonie d’ouverture du FIFF Cotonou lance officiellement la troisième édition de ce festival bisannuel, autour du thème « Le Cinéma féminin pour plus de sororité ». Pendant près d’une semaine, 18 courts-métrages seront projetés, œuvres d’autant de réalisatrices issues de 14 pays, toutes en lice pour le prix de l’Amazone d’Or.

Le FIFF Cotonou : festival, formations et « dating pro »

Initié en 2019, le Festival International des Films de Femmes de Cotonou vise à mettre en lumière le travail de femmes réalisatrices, à valoriser leurs parcours, et à les accompagner dans l’évolution de leur écosystème professionnel. Au-delà d’un festival de cinéma, le FIFF est également l’occasion de plusieurs formations destinées aux jeunes cinéastes et professionnels béninois de l’audiovisuel, en particulier aux femmes : formations dont l’Institut Français du Bénin et l’Ambassade de France au Bénin sont heureux d’être partenaires.

[Les cinéastes stagiaires du programme Kino Wendia, à la cérémonie d’ouverture du FIFF]

Cette année, quatre formations et évènements professionnels ont ainsi été organisés :
  • Le programme de formation « Kino Wendia », initiative novatrice dédiée à l’autonomisation des femmes passionnées de cinéma au Bénin et au cours de laquelle 10 jeunes femmes ont été accompagnées, en ligne et en présentiel, de juillet 2023 à février 2024 ;
  • Une formation à l’écriture de scénario destinée à 10 jeunes cinéastes dont 5 femmes, dispensée en ligne durant le mois de janvier 2024 puis en présentiel du 19 au 24 février 2024 ;
  • Une formation au montage de dossiers de production dans l’industrie audiovisuelle, destinée aux étudiants de l’Institut supérieur des Métiers de l’Audiovisuel du Bénin – ISMA – en production et réalisation ;
  • L’organisation d’un « Dating Pro », évènement d’échanges entre professionnels du cinéma, ayant pour vocation de renforcer l’écosystème cinématographique au Bénin en favorisant l’émergence d’un réseau, le partage de connaissances et les synergies professionnelles.

[Échanges entre la cinéaste Matamba Kombila et les étudiants, dans le cadre
de la formation en écriture de scénario animée par Françoise Ellong]

Palmarès du FIFF COTONOU 2024 :

Au terme de cette semaine de compétition, cinq films ont été primés, dont « L’Envoyée de Dieu » de la réalisatrice Nigerienne Amina Abdoulaye Mamani, qui reçoit le prix de l’Amazone d’Or. Le Bénin est également mis à l’honneur à travers la réalisatrice Nelly Behanzin, qui a reçu l’Amazone du Documentaire pour son court-métrage « Corps de Femme ».

  • Amazone d’Or: L’Envoyée de Dieu, d’Amina Abdoulaye Mamani (Niger, Burkina Faso, Rwanda)
  • Amazone du Jury: La Tâche, de Tchiguia Tatiane (Cameroun)
  • Amazone Tella Kpomahou de l’interprétation: Mirror Mirror, de Sandulela Asanda (Afrique du Sud)
  • Amazone du Documentaire: Corps de femme, de Nelly Brun Elvire Behanzin (Bénin)
  • Amazone du Scénario: Au pied du mur, de Yasmine Délia Eboubié Ido (Burkina Faso)

Un grand bravo aux lauréates ainsi qu’à l’ensemble des réalisatrices en compétition, dont les trois béninoises Nelly Behanzin, Laurette Yekpon et Espoir Abogourin !

Crédits : Saïdou Makeri / FIFF 2024

 

À lire également

APPEL A CANDIDATURES – RESPONSABLE ANTENNE DE PARAKOU

Lire plus

Sortie d’atelier – Créations jeune public

Lire plus

Vous partez déjà ?

Abonnez-vous à notre lettre d’information pour recevoir toute l’actualité de l’IFB