La nuit juste avant les forêts

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur google
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print

Un homme inconnu, sans nom, sans réelle identité. Un homme qui en croise un autre, l’interpelle, lui demande une chambre pour la nuit. Un homme sous la pluie, assis dans un café, parlant pour ne pas laisser le silence l’envahir, mélangeant les sujets, semblant un peu fou. C’est un homme qui se cherche en cherchant les autres.

Cette pièce écrite en 1977 par Bernard-Marie Koltès après une rencontre avec un jeune SDF en quête de paroles que n’a pas su lui donner, met en valeur un sujet plus qu’actuel : la situation difficile de l’étranger. Un homme rejeté en quête de l’Autre et de l’amour. L’homme se déchire dans un flot de paroles continu pour éviter la mort mais surtout la solitude.

Comédien
Bardol Migan (Bénin)
Metteur en scène
Ali Yahyaoui (Tunisie)
Musiciens
Raphaël Agbo (Bénin)

Didier Akanni (Bénin)

Scénographie et régisseur lumière
Mikaël Todego (Bénin)
Musique

Coproduction entre
l’Institut français du
Bénin et Ifè cultures

TOUT PUBLIC

 

Articles similaires

mai 2020

Restez informés

Abonnez-vous à notre lettre d’information

X