Agenda

Elles ont des choses à nous dire

sam
9
mar
Lieu/Heure : Paillote(20h00)
Entrée : Libre

Trois spectacles créés par des artistes béninoises

A l’occasion de la Journée internationale du droit des femmes, trois spectacles donnent la parole à des femmes puissantes.

Sans toi, je suis moi

Chorégraphie de Denise Ishola, avec Rachelle Agbossou, Naomie Tchiakpè et Koladé Dakpogan

Cette pièce chorégraphique, produite par Wâlo Dance Center, met en scène quatre danseuses.

Dans nos sociétés patriarcales d’Afrique et d’ailleurs, le machisme et le poids de la famille traditionaliste constituent des obstacles au développement des femmes. Leur épanouissement professionel exige de nombreux sacrifices et la réalité les oblige à faire des choix parfois cornéliens.

 

Résilience

Chorégraphie et interprétation de Sandrine Ahomey

Jeune breakeuse primée lors de nombreuses compétition, Sandrine Ahomey franchit le pas de la création choragraphique. Agée de 22 ans, elle a remporté la première édition de Obirin, battle féminine. Fin 2023, elle a gagné la première place du championnat Afro Break International, organisée au Ghana. Elle nous présentera une première étape de travail.

 

Que nos voix résonnent !

Une performance de Cybelline De Souza.

Ecrit par Hermine Yollo et Cybelline De Souza, le texte s’inspire de la vie d’une mère piégée par la vie. Ses rêves et ses envies s’envolent, fracassées par les violences psychologiques et physiques, de son mari. Personne ne lui vient en aide, et l’enfant est le témoin impuissant de ces scènes d’horreur.

Seule en scène, Cybelline De Souza fait parler le corps et les mots, habillée de lumière, d’images et de sons, et exige de vivre, et non survivre.

 

A noter que dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes, l’ambassade de France organisera une conférence sur la Convention d’Istanbul.

À voir également

Rencontre des fanfares du Bénin

Lire plus

Vous partez déjà ?

Abonnez-vous à notre lettre d’information pour recevoir toute l’actualité de l’IFB